Mars 2016

http://www.geneanet.org/boutique/img/p/1/2/6/5/0/12650-large_atch.jpg

Retrouver ses ancêtres bretons

Ce guide s’adresse aussi bien au débutant qu’au chercheur aguerri : tant de pistes et de cas sont cités que chacun y trouvera matière à progresser. Le découpage en double page de la collection se prête particulièrement à cette pédagogie par l’exemple. Bonnes recherches !

Auteur : Y. Guillerm   Produit vendu par : Archives et Culture  Date d’édition : 2016

Description du produit

« Partout où le soleil passe, le Breton passe », disait déjà Catherine de Sienne au XIVe siècle. Aujourd’hui, tout autour du monde et dans toutes les régions de France, bon nombre de nos contemporains comptent des Bretons dans leur ascendance. Sur place, la recherche des histoires familiales y est en très net essor et les associations de généalogie bretonnes sont celles en France qui comptent le plus grand nombre d’adhérents.

Mais pourquoi un guide spécifique ? Parce que, même si la Bretagne a été rattachée à la France il y a près d’un demi-millénaire, ses archives d’Ancien Régime présentent des caractéristiques propres. Le droit ancien n’était pas celui du reste du royaume. On y trouve des institutions comme les décrets de mariage ou le bail à domaine congéable avec sa dévolution successorale au profit du juveigneur (le plus jeune enfant). La fiscalité de la province ignorait la taille et la gabelle, mais connaissait le fouage et la capitation. Les inventaires après décès n’étaient pas dressés par des notaires, mais par les greffiers des tribunaux. Aux XIXe et XXe siècles, si les administrations ont été unifiées, les noms de famille et de lieux peuvent encore provoquer bien des surprises.

L’auteur :

Né à Loudéac, Yann Guillerm est titulaire d’une maîtrise en histoire. Il s’est mis en quête de ses ancêtres bretons dès l’adolescence et a reconstitué les différentes branches de sa famille, du Finistère à l’Ille-et-Vilaine. Il a cherché aussi ses cousins plus ou moins éloignés partis ailleurs en France, mais aussi à l’étranger (Jersey, États-Unis…). Bénévole au sein d’associations de généalogie, il a entre autres relevé et indexé des registres paroissiaux et organisé le dépouillement des registres matricules des Côtes-d’Armor.


La généalogie sur Internet, Geneanet.org

La généalogie sur Internet, Geneanet.org

Auteur : A. Cuissot, G. Guidou Produit vendu par : Geneanet, Date d’édition : 2016

 

 

 

 

 

Description du produit

Tous ceux qui font de la généalogie passent un jour ou l’autre par Geneanet. Même ceux qui n’en font pas y arrivent s’ils interrogent Internet sur la signification de leur nom, la popularité de leur prénom ou s’ils veulent découvrir le lien de parenté entre Chirac et Mitterrand, Hollande et Sarkozy, Céline Dion et Hugues Capet…

Né il y a une quinzaine d’années de l’idée de partage communautaire des informations généalogiques, Geneanet atteint désormais les 4 milliards d’ancêtres en ligne. Aujourd’hui premier site de généalogie collaborative en France, sixième mondial, ce site est connu de tous les généalogistes. Il est incontournable pour les passionnés de longue date qui veulent faire progresser leur arbre comme pour ceux qui veulent commencer.

Mais le site est tellement foisonnant, il propose tant de choses que même ceux qui l’utilisent depuis longtemps savent qu’ils n’en explorent pas le quart. Comme la nouvelle version 2016 du site est plus intuitive mais apporte encore de nombreuses innovations et d’autres outils de recherche performants, un guide pratique devenait indispensable. Très pédagogique, structuré par double page et nourri d’exemples, il leur permet d’en découvrir toutes les possibilités.

 Passionné de généalogie depuis l’adolescence et directeur marketing de Geneanet de 2010 à 2015, Arnaud Cuissot a participé aux dernières évolutions majeures du site avant de devenir consultant marketing digital indépendant et rédacteur de contenus. Il a travaillé aussi pour les sites Internet du groupe Marie-Claire et du magazine Notre Temps, et aujourd’hui pour Brins d’histoires.

Diplômée en gestion de projets, Gwen Guidou a mis son expérience de généalogiste, son sens de l’écoute et des arts graphiques au service des récits de famille. Elle accompagne les familles dans la réalisation de livres en tirages privés, qu’il s’agisse de généalogies, d’interviews retranscrites, de manuscrits, de correspondances ou de carnets de voyage. Elle a créé le site www.brinsdhistoires.com.


Le musée imaginaire de C.G. Jung
par Christian Gaillard

La psychanalyse, depuis ses origines, est fascinée par l’Art. L’interprétation des oeuvres, les réflexions sur la vie des artistes et sur les processus de création lui donnent l’occasion de renouveler son approche des formes mises en jeu par le travail inconscient.

Si les les textes de Sigmund Freud sur la peinture sont bien connus, en revanche, les rapports passionnants  de Carl Gustav Jung avec l’Art restent à découvrir.

Des Arts de l’Antiquité aux traditions orientales, des arts et rites primitifs à la création contemporaine, des arts chrétiens à l’alchimie occidentale, Jung s’est trouvé aux prises avec un héritage qu’il a revisité sans cesse pour en retrouver l’élan le plus vrai et en éprouver la fécondité pour le monde moderne.

A la suite de toutes les oeuvres marquantes qui permettent de retracer ce parcours impressionnant, des réalisations de Jung lui même sont reproduites dans cet ouvrage. C’est, en effet, une de ses originalités que de s’être livré au dessin, à la peinture et à la sculpture dans le secret de sa bibliothèque ou dans le jardin de sa maison de Bollingen, au bord du lac de Zurich.

Ce livre reproduit un très grand nombre d’œuvres et de photographies de Carl Gustav Jung

Le musée imaginaire de Carl Gustav Jung, fait de découvertes inattendues et de retrouvailles intimes, est un livre indispensable pour comprendre la dynamique même de l’œuvre de ce pionnier de la psychanalyse.

cgjung.net

Les commentaires sont fermés